La station-service devrait coûter 0 € aux contribuables

source : http://www.lejsl.com/edition-macon/2016/09/25/la-station-service-devrait-couter-0-aux-contribuables 

C’était une promesse de campagne. La mise en place d’une station essence à Dompierre-les-Ormes est en bonne voie. Elle devait être financée par la commune mais après la médiatisation du projet par notre titre, un opérateur a pris attache avec la municipalité.

La société Clid express propose de trouver un investisseur, voire de co-investir dans le projet d’une station essence à Dompierre, estimé à près de 150 000 €. La commune avait initialement prévu de débourser elle-même cette somme. Photo d’illustration Jérôme MORIN
La société Clid express propose de trouver un investisseur, voire de co-investir dans le projet d’une station essence à Dompierre, estimé à près de 150 000 €. La commune avait initialement prévu de débourser elle-même cette somme. Photo d’illustration Jérôme MORIN

Clid express, dont le siège social est basé à Lille, propose de trouver lui-même un investisseur, voire de co-investir dans le projet, estimé à près de 150 000 €. Mais aussi de monter le dossier en préfecture, de s’occuper des travaux, qui dureraient trois mois, puis de l’entretien de la structure. À la condition que la mairie lui accorde un bail emphytéotique, c’est-à-dire de longue durée, pour la somme symbolique de 1 €, place de la Bascule, à l’entrée du village.

Une station de lavage aussi

La station pourrait être accompagnée d’un aspirateur, d’un compresseur et d’un nettoyeur haute pression. « C’est un produit d’appel pour notre commune », se réjouit le premier magistrat, Michel Pourcelot. Le maire de Dompierre a reçu mercredi, avec une partie de son équipe, des membres de Clid express, pour la troisième fois. « Ils ont l’air très décidés à investir à Dompierre. Ils parlent même de la mise en place d’une double piste. Ils devraient se décider dans les prochains jours sur ce point. »

L’une des voies pourrait être réservée aux véhicules légers, l’autre aux cars et aux poids lourds. Chaque jour, au moins 1 500 véhicules, selon la mairie, dont un quart de camions, empruntent les routes de Dompierre-les-Ormes. Une cuve de 50 à 60 m³pourrait voir le jour. « Un poids lourd qui vient faire son plein repart avec 350 litres », assure Michel Pourcelot.

La municipalité avait rencontré, avant l’offre de Clid express, trois autres opérateurs qui installent des stations-service. Si le projet n’aboutissait pas au dernier moment, il y aurait donc un plan B, pour la mise en place du projet, financée cette fois-ci par la commune.

Si la société Clid express s’engage, mais que, faute de bénéfices suffisants ; elle venait à fermer la station essence dans quelques années, elle devra remettre la place de la Bascule en l’état. Tous les voyants sont donc au vert pour faire couler l’or noir.

Jérôme Morin